Comment devenir un meilleur vendeur

 

Le métier de vendeur est le maillon essentiel de la chaîne commerciale, ses performances impactent directement la santé financière de l’entreprise. Mais comment devenir un meilleur vendeur ? Décryptage avec Laurent Lefèvre, auteur de « Booste ta perf ! », un ouvrage qui guide pas à pas et qui montre tous les mécanismes pour devenir un meilleur vendeur ! Ses conseils sont bien sûr transposables à votre recherche d’emploi et vous seront donc très utiles lorsque vous aurez besoin de vous vendre à titre personnel en réponse à une offre d'emploi de vendeur, que ce soit pour votre CV ou pour vos entretiens de recrutement.


Pour quelles raisons avez-vous eu envie d’écrire un ouvrage qui donne des conseils pour devenir un meilleur vendeur ?

Lorsque j’ai créé ma 1ère entreprise en 2003, je me suis vite rendu compte que la 1ère compétence d’un entrepreneur devait être la vente. Hors je rencontre au quotidien des personnes de qualité qui patinent dans leur développement car elles sont incapables de vendre leur produit, leur entreprise et bien souvent eux-mêmes. D’où l’idée de proposer une méthode simple pour permettre à chacun de BOOSTER sa PERF.

Quelle est selon vous la définition la plus pertinente d’un bon vendeur ? 

Un bon vendeur c’est quelqu’un a qui on a envie d’acheter ; parce qu’on apprécie la personne autant que la solution

Comment définiriez-vous également la notion de performance ?

La performance c’est la capacité de chacun à atteindre les enjeux qu’il s’est fixé ; pour cela, nous nous appuyons sur 3 éléments (le triangle de la performance : la connaissance, la compétence et l’attitude.

Pour booster ses performances de vendeur, vos 1ers conseils concernent l'art de présenter ses services : quelles sont les clés du succès à ce sujet ?

Je recommande à chacun de travailler 2 éléments clés :

- Le pitch de son entreprise ou produit : il doit être informatif et engageant

- Son pitch perso (on parle de déclaration de crédibilité) : à l’issue de ma présentation personnelle, mon interlocuteur doit avoir envie de poursuivre la discussion car il me jugera comme quelqu’un dign